Le Tour de France dans le Veinazès

Collection Jean-Pierre Estabel

26 juin 2016 - 25 septembre 2016

Après s’être longtemps cantonné aux contours de l’hexagone, la « Grande Boucle » s’attaque au Massif central après la seconde guerre mondiale. En 1959, pour la première fois, le peloton quitte la vallée du Lot pour monter à l’assaut de la Châtaigneraie cantalienne. Chroniqueurs sportifs et athlètes font peu de cas de cette étape Albi-Aurillac car ils se projettent déjà dans les grands rendez-vous à venir qui marquent traditionnellement le Tour.

A partir du fonds documentaire rassemblé avec passion par Jean-Pierre Estabel, spécialiste du cyclisme dans la presse cantalienne, cette exposition rappelle ce que fut le grand moment du Tour de France 1959, à savoir l’ascension de la côte de Vieillevie.

 

« Il faisait chaud. Il n’y avait pratiquement pas d’air et on enre-gistra de nombreux cas d’insolation. La température maximale enregis-trée se situe dans la vallée du Lot, aux environs de Vieillevie. Là on se serait cru dans une fournaise. »

« Le Miroir des Sports » titre quelques jours plus tard « Une côte inconnue a provoqué la grande bataille attendue que les Pyrénées n’avaient pu lancer ». En effet, dans la côte de Vieillevie, les roues des voitures et des vélos vous projetaient sur le visage et le corps des plaques brûlantes de goudron liquéfié par le soleil. Le décor du guet-apens était planté. L’on n’attendait plus que la victime : ce fut Charly Gaul, vainqueur du Tour de France de l’année précédente.

Depuis cette étape mémorable, le Tour de France est passé dans le Veinazès en 1968, 1983, 1985, 2004 et 2016.

Cette exposition est un hommage à tous ces athlètes qui restent des forçats de la route, tel que l’avait raconté Albert Londres en 1924.

Un hommage particulier est rendu à Lily Bergaud, dit la Puce du Cantal, qui participa au Tour de France 1959 et qui a inauguré  cette exposition le samedi 25 juin 2016.

Une publication consacrée au Tour de France dans le Veinazès est disponible à la vente.

Musée du Veinazès

12, rue des fourmillères

Lacapelle-del-Fraisse

15120 (Cantal)

tél. 04-71-62-56-93

ou 06-46-41-75-38

On parle de nous...

Petit Futé

Les chiens tenus en laisse sont acceptés dans les salles du musée.