Le Cantal Déglingué

Photographies de Pierre MOULIER

11 juillet 2021 - 29 septembre 2021



Pierre MOULIER est professeur de philosophie à Saint-Flour.

Il publie régulièrement des articles et des livres consacrés à l'histoire et au patrimoine du Cantal : un inventaire des églises romanes (1999) et des croix de chemins (2003), une présentation du patrimoine rural (2013), des études sur des personnalités locales, comme le sculpteur Jean Ribes qu'il sort de l'oubli en 2009, ou encore un travail d'envergure sur les traditions et légendes du Cantal.

Depuis 2004, il dirige la revue Patrimoine en Haute-Auvergne qui compte aujourd'hui 36 numéros.

Pierre Moulier, Le Cantal déglingué, photographie, patrimoine

Pierre Moulier développe aussi une passion pour la photographie, le plus souvent documentaire, en vue d'illustrer ses ouvrages ou ceux de son épouse Pascale.

En 2020, il publie un premier album consacré exclusivement à son activité de photographe, Le Cantal Déglingué, dans lequel il clame son amour pour les vieilleries, le désordre paysan, les tôles rouillées, les objets et bâtiments fatigués ou délabrés qui, d'après lui, contribuent fortement à façonner l'identité cantalienne.

Pierre Moulier, Le Cantal déglingué, photographie, patrimoine

Il n'hésite pas à se présenter comme un ennemi de la Modernité, du technicisme, de l'idéal de propreté et du management généralisé.

Il milite pour le droit à la nostalgie, mais sans peinture rose et niaise : pour lui le passé est toujours présent et les morts sont vivants pour qui sait leur prêter attention.

Le Cantal Déglingué s'apparente alors à une recherche d'éternité grâce à la mise en valeur de tout ce qui, dans notre environnement, refuse obstinément de mourir.